Se connecter

Blog

Nos derniers articles
Quelles sont les causes et symptômes de l’alopécie féminine ?

Quelles sont les causes et symptômes de l’alopécie féminine ?

Vous êtes sujettes à une perte de cheveux soudaine et inquiétante ? Plusieurs choses peuvent en être à l’origine comme votre coiffure, une carence en vitamines et autres minéraux ou encore la prise de certains médicaments agressifs. Dans cet article, nous allons voir les causes les plus courantes de l’alopécie féminine.

Quelles sont les causes courantes de la perte de cheveux chez les femmes ?


Qu’est-ce qui cause la perte de cheveux ?

  • Coiffure : elle peut entraîner une perte de cheveux lorsque ces derniers sont disposés de manière à tirer sur les racines. On peut citer par exemple les queues de cheval serrées, les tresses ou les tresses africaines en ligne ou cornrow. Ce type de perte de cheveux est appelé alopécie de traction. Si les follicules pileux sont endommagés, la perte peut être permanente.

  • Carence en vitamines

  • Suivre un régime restrictif (perte de poids rapide)

  • Les cheveux du cuir chevelu traités (casse).

Qu’est-ce qui cause la perte de cheveux par effluvium anagène ?

On peut citer les substances toxiques, y compris la chimiothérapie, la radiothérapie et certains médicaments. Ceux-ci provoquent une perte de cheveux soudaine qui peut survenir n’importe où sur votre corps. Cela arrive aux cheveux en phase de croissance. Parfois, ce type de perte de cheveux peut être permanent si vos follicules pileux sont endommagés.

Qu’est-ce qui cause la perte de cheveux par effluvium télogène ?

  • Stress physique extrême ou choc sur votre corps : Cela provoque une perte de cheveux temporaire. Cette catégorie comprend des événements comme la perte de poids, la chirurgie, l’anémie, la maladie et la naissance d’un bébé.

  • Stress émotionnel extrême : maladie mentale, décès d’un être cher,…

  • Une thyroïde anormale

  • Médicaments et suppléments : médicaments contre l’hypertension, médicaments contre la goutte et fortes doses de vitamine A.

  • Changements hormonaux causés par la grossesse, la ménopause ou les pilules contraceptives.

Qu’est-ce qui cause la FPHL (perte de cheveux chez les femmes) ?

  • Gènes : Les gènes de votre famille peuvent causer un amincissement des cheveux sur le dessus de votre tête.

  • Vieillissement : Les changements hormonaux liés à l’âge peuvent provoquer la calvitie.

  • Ménopause : Ce type de perte de cheveux s’aggrave souvent lorsque le tauxs œstrogènes sont perdus pendant la ménopause.

Il y a aussi certaines conditions qui affectent la perte de cheveux. L’alopécie areata est une maladie cutanée auto-immune qui provoque une perte de cheveux inégale sur la tête et éventuellement à d’autres endroits de votre corps. Ce n’est généralement pas permanent.

Quelle est la relation entre la perte de cheveux chez les femmes et la ménopause ?

Pendant la ménopause, vous pourriez voir l’une des deux choses se produire avec vos cheveux. Vous pourriez commencer à voir pousser des cheveux là où ils ne poussaient pas auparavant. Sinon, vous pourriez voir les cheveux que vous avez commencé à devenir clairsemés. Une cause peut être la modification des niveaux d’hormones pendant la ménopause. Les niveaux d’œstrogène et de progestérone chutent également. Cela signifie que les effets des androgènes, les hormones mâles, sont augmentés.

Pendant la ménopause, les cheveux peuvent devenir plus fins, car les follicules pileux rétrécissent. Les cheveux poussent plus lentement et tombent plus facilement dans ce cas.

Un professionnel de la santé pourra procéder à un examen approfondi et prendra un historique détaillé pour vous aider à faire face aux changements dans la croissance de vos cheveux. Vous pourrez être invité à faire tester votre taux de fer ou vos taux d’hormones thyroïdiennes. Vos médicaments peuvent être modifiés s’il s’avère que ce que vous prenez affecte la croissance de vos cheveux.

Quels sont les signes de perte de cheveux chez les femmes ?

Voici les signes les plus visibles qui désignent une perte de cheveux chez les femmes :

  • Voir plus de cheveux tomber quotidiennement sur votre brosse, sur le sol, dans la douche, sur vos oreillers ou dans le lavabo. 

  • Voir des plaques visibles de cheveux plus fins ou manquants, y compris une partie sur le dessus de votre tête qui s’éclaircit.

  • Voir la peau du cuir chevelu à travers les cheveux.

  • Avoir des queues de cheval plus fines.

  • Voir les cheveux se casser.

Comment un professionnel diagnostiquera-t-il la perte de cheveux chez les femmes ? Quels tests sont effectués ?

Les tests effectués pour diagnostiquer la perte de cheveux chez les femmes peuvent être simples ou compliqués selon l’importance de la perte. On peut citer par exemple :

  • Il va tirer doucement sur vos cheveux pour voir combien de poils sortent.

  • Tests sanguins. Ceux-ci vérifient les niveaux de vitamines et de minéraux (comme la vitamine D, la vitamine B, le zinc et le fer) et les niveaux d’hormones (y compris les hormones thyroïdiennes et sexuelles).

  • Examen du cuir chevelu au microscope et trichoscopie.

  • Biopsie du cuir chevelu pour retirer et examiner un très petit morceau de peau du cuir chevelu.

Voilà ! Vous avez sûrement pu identifier les causes de votre alopécie à ce stade de la lecture de cet article. Pour en savoir plus sur les traitements à prendre pour y remédier, lisez notre prochain article.

Related Posts

Laisser un commentaire